La question existentielle du premier soir: et pourquoi pas?!

Ce matin alors que je venais à peine d’ouvrir les yeux et de descendre pour aller donner à manger à osaki qui chouinait déjà. J’ai décidé de me poser et de feuilleter mon grazia, et voilà que je tombe sur une page: « mais pourquoi…. Pas le premier soir? ». Alors bien sur, je m’y attarde, forcément hein.. quand ça parle de sexe, Alice est dans les parages! Bref. D’après ce que j’ai compris (je n’ai pas tout lu, faut pas déconner, j’avais pas encore pris mon petit dej’) l’article parle d’une étude américaine réalisées sur 600 couples.  Et donc selon cette étude « attendre de s’envoyer en l’air favorise la perrenité de la relation et l épanouissement des partenaires. » Blablablabla. Continue reading « La question existentielle du premier soir: et pourquoi pas?! »

Histoire de Tupperwares & de Sextoys

Bordel, ça fais long time que j’avais pas écris un article en direct live sur le blog: bah oui depuis le 1er aout les articles que vous lisez la semaine ont été préparé il y a 1 mois. Mais rassurez vous! Je reviens bientôt! Bref.

Ce soir j’avais envie de parler de Tupperwares, et de Sextoys. Ouai bon, dis comme ça, c’est un peu bizarre, je te l’accorde. Maiiiis, Il y a une raisons vois tu:

Continue reading « Histoire de Tupperwares & de Sextoys »

Se retrouver des deux côtés des bancs de la fac: En savoir moins que les étudiants

 Vous n’êtes peut être pas sans le savoir, mais cette année je donnais des cours à la fac d’Arras en contrat étudiant. Ces cours consistaient en des remises à niveaux d’étudiants de L3 AES. Et bon nombre de fois je me suis retrouvée dans des situations.. marrantes/génantes. Je vous en avez déjà parler dailleurs, ici et  .

Continue reading « Se retrouver des deux côtés des bancs de la fac: En savoir moins que les étudiants »

Vivre ensemble, une obligation pour prouver son amour?

Il y a quelques jours, alors que j’étais au Vertigo pour un concert Blues, avec Selim et un pote à lui, l’une de mes amie: Céline nous a rejoint. Et dans la conversation elle nous demande  » Mais pourquoi vous ne vivez pas ensemble?« . Forcément, si tu me connais un minimum, tu ne seras pas surprise que ma réponse, fut un simple fou rire, de même du côté de Selim.

Continue reading « Vivre ensemble, une obligation pour prouver son amour? »

Bref, je suis allée dans un bar de métalleux

Ce n’est un secret pour personne, bien que je sois éclectique, mes musiques de prédilections sont le métal/punk/rock ( quand je dis rock, c’est le vrai rock d’avant, et pas la daube de maintenant). Autre point, j’adore la bière, ça, c’est pas un scoop non plus. Manque de peau, ma bière préférée on la trouve dans très peu de bars sur Arras. On peut la retrouver dans l’un des bars  » branché » électro dans lequel les prix sont juste abusés, et dans un bar où je ne peux pas faire un pas sans croiser l’un de mes anciens clients à la banque, haha. Et deux/trois autres bars que je n’aime pas.

Continue reading « Bref, je suis allée dans un bar de métalleux »

Hey miss t’as pas un 06?!

Vous le savez peut être déjà, mais j’adore aller me balader sur Lille, que ce soit pour passer un moment entre potes, ou pour faire les magasins, si je le pouvais j’y serais en permanence! J’adore cette ville car on y croise des gens intéressants et que l’on y fait souvent des rencontres. Sauf que dans ces rencontres.. il y en a forcément des plus agréables que d’autres.. Et cela, surtout lorsque ce sont des mecs qui viennent t’accoster! Parce que ça, à tous les coups j’y ai le droit! Parfois même juste en mettant un pied en dehors de la gare de Lille Flandres, op là! Bref.

L’univers impitoyable des banquiers

Vous le savez déjà, pendant deux ans, j’ai taffé en banque, plus précisément dans une agence bancaire. Officiellement, j’étais conseillère particulier, mais je touchais en fait un peu à tout. Aujourd’hui je voulais vous expliquer comment je m’y étais retrouvée et comment j’ai finalement aimé cette fonction.
Lors de mon année de M1 finance, j’avais dans l’idée de trouver un stage dans le service des risques bancaires. Pourquoi? Car dans ce service, les contacts avec les clients sont inexistants, ce qui m’arrangeait: n’étant pas spécialement sociable, et surtout très timide.

Continue reading « L’univers impitoyable des banquiers »