La trilogie Kaleb : Kaleb, Tome 1 – Myra ELJUNDIR

J’ai découvert ce livre sur twitter, grâce à Maèva du blog Cupcakesmusictea .  Le résumé ayant titillé ma curiosité, j’ai profité d’une offre.

En effet, en ce moment , la réédition du tome 1 est à un prix réduit, je n’ai donc pas hésiter à me l’acheter et découvrir ce premier épisode de la trilogie.

et quelle bonne surprise!

Résumé:

C’est si bon d’être mauvais…

À 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. Il vous connaît mieux que vous-mêmes. Et cela le rend irrésistible. Terriblement dangereux. Parce qu’on ne peut s’empêcher de l’aimer. À la folie. À la mort.

Sachez que ce qu’il vous fera, il n’en sera pas désolé. Ce don qu’il tient d’une lignée islandaise millénaire le grise. Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. Jusqu’au jour ou sa propre puissance le dépasse et ou tout bascule… Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller ?

Vendu comme un roman « young adult » j’étais très curieuse de lire ça, d’autant plus que ce n’est pas du tout mon genre de prédilection. En toute honnêteté, j’ai eu un peu de mal à accrocher au début:  ce n’était peut être pas assez rythmé à mon gout, mais cela peut être justifié par la mise en place de l’intrigue. Du coup, je me suis accrochée, et je n’ai pas regretté.

Passé ce début difficile, je découvre des chapitres qui défilent et qui se lisent avec une certaine addiction.

D’une part, nous avons une histoire vraiment intéressante, cette frontière entre le bien et le mal toujours très… limite, ne fait que donner de la profondeur aux personnages, et nous amène à nous questionner sur la légitimité de certaines actions, notamment de la part de SENTINEL. Pourquoi de telles méthodes de tortures? Alors qu’il est possible d’inhiber ces dons?

Nous avons également, quelque chose de bien écrit, ce qui rend la lecture d’autant plus agréable.

Et enfin, Notre héros Kaleb, ou devrais-je plutôt dire « anti-héros »? J’avais un peu peur que l’on tombe dans le cliché au vu du physique de beau brun ténébreux , mais finalement son évolution est très intéressante.  Tout comme les personnages de l’assistante, et du colonel… Par contre, concernant Lucille, la pseudo « petite amie », je la trouvais très…. vide.

J’avais tout de même deviné qui était « Vulcan » sur le forum EDV , et j’avais également un doute sur la mystérieuse « Abigael » que Kaleb voit dans chacun de ses rêves. Mais cela n’enlève en aucun cas le plaisir de la lecture. J’étais frustrée de terminer mon bouquin: je voulais savoir la suite!!

Mais tout va bien, j’ai déjà le tome 2 qui m’attend! 😉

Kaleb – Saison 1 de Myra ELJUNDIR est dispo sur Amazon au prix découverte de 9.90euros.

3 commentaires

  1. Il faut que je le lise! Ce livre me tente depuis sa sortie, je me souviens qu’on l’avait classé dans du « young adult » mais c’était assez sombre , et j’adore l’idée du anti-héros!
    Sous le pseudo de Myra ELJUNDIR se cache Ingrid Desjours,auteur de Thrillers 😉

  2. […] y a maintenant deux semaines,  je vous parlais d’un livre que j’avais beaucoup aimé: le Tome 1 de la trilogie Kaleb. Depuis, j’ai dévoré le tome […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *