Lilitu

14/03/2019

Le body positivisme: véritable allié ?

Photo de Chelsey Somohano

Si vous traînez un peu sur les réseaux sociaux, vous connaissez très certainement le body positivisme. Depuis maintenant quelques années,  le #bodypositive fleuri un peu plus chaque jour sur la toile. A l'heure où j'écris cet article, on en est à 8.8 millions d'utilisation du hastag sur instagram.
Être body positive, c'est aimer son corps, dans la bienveillance, et sans jugement. Si vous googlez le terme , vous trouverez des phrases comme " Le Body Positive ne rejette rien… à part les injonctions " (Source: Madmoizelle)
Originellement, le body positivisme, partait d'une bonne intention. Moi même, je m'y suis assez intéressée à une période pendant laquelle je n'étais pas spécialement bien dans ma peau.

Pourtant, depuis maintenant quelques mois, le body positivisme, me dérange. Ou en tout cas , ce qu'en font certaines "influenceuses": Comme toujours, sur internet, il y a des dérives, c'est le cas aussi ici.

Peu à peu, j'ai trouvé qu'à travers les publications de ces influenceuses,  on voulait nous faire supprimer toutes formes d'injonctions...Pour finalement nous en donner d'autres. De plus, les discours peuvent parfois être culpabilisant :
"Et bien oui, pourquoi cette personne arrive à se sentir bien, alors que moi non? je suis trop nulle. Pourquoi en acceptant son corps ses TCA ont disparus, et ici ils me tiennent toujours compagnie? Je ne peux pas dire que je suis body positive alors que je fais du sport pour perdre du poids, c'est hypocrite! "
Pour avoir échanger avec quelques personnes qui me suivent sur instagram, je suis soulagée de voir que je ne suis pas la seule à avoir ce ressenti.

De plus, comment vous dire à quel point j'ai été horrifiée, lorsque dans un livre français sur le bodypositivisme, l'autrice sous entendait que toutes les personnes qui font du sport, le font forcément car elles veulent perdre du poids.
Ou encore lorsque cette même autrice, rejette  et critique tout ce qu'elle a essayé pour perdre du poids, sans se dire que ces solutions peuvent très bien convenir à d'autres personnes. Je suis bien d'accord que les régimes "miracles" ne sont rien d'autre que des bull-shit. Mais pourquoi critiquer les gens qui pèsent leurs aliments, ou calculent leurs macro-nutriments, afin de savoir où ils en sont?
Ce qui ne fonctionne pas pour certains ou certaines , peut très bien être OK pour d'autres.

Nous n'avons pas tous le même vécu, ni les même besoins, chacun et chacune d'entre nous doit trouver ce qui lui convient, son propre équilibre, et c'est bien là, le plus important.

25/02/2019

Lilitu V2.0

“Ce qu'il y a de bon dans les départs ? Ils commencent le retour.” - Yolande Chéné
Lorsque j'ai pris la décision en 2018 de mettre fin, après des mois d'abandons, à l'aventure Lilitu.fr version 1.0 , je ne pensais absolument pas remettre ça plusieurs mois après. Mon ancien espace Lilitu, avait fini par ne plus me ressembler , ou peut être, avais-je évoluer trop vite par rapport à lui? Quoi qu'il en soit, je n'avais plus envie de lui consacrer du temps.
Si je reviens aujourd'hui, c'est parce que je me sens très limitée sur Instagram pour partager des choses. J'ai pourtant bien conscience que les blogs ont maintenant tendance à être déserter, mais je m'en moque. C'est avant tout le plaisir de pouvoir ré-écrire. Vous me connaissez, ou pas, mais je ne m'arrêterais jamais à un seul type de sujet. Une chose est certaine: Je ne redeviendrais pas cette pseudo blogueuse beauté touche à tout. Cela ne m'intéresse plus, et ça ne serait plus du tout cohérent avec ma manière de voir les choses actuellement.
Ici, vous retrouverez beaucoup de culture, très certainement du féminisme, probablement des réflexions personnelles sur le "bodypositive", et du bien-être.
Lyon - 2017